Dxun est un forum de jeu de rôle.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Aventures de Ness'rell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ness'rell

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 34

MessageSujet: Les Aventures de Ness'rell    Ven 26 Aoû - 11:30

L’explosion de la fabrique de droïde en orbite autour de Balmora avait fait son petit effet.
Ness avait réussi à s’extrader et était retournée sur la bordure extérieure de la République.
Voici c’est aventure avant son retour :
 
Le Kilnaro
Après l’attaque de l’usine de Robot, l’Empire était en alerte ! Et la république aussi d’ailleurs… Ness et Tora c’étaient séparé pour partir chacun de son côté avec de meilleurs chances de s’enfuir. D’abord caché dans les bas fonds de Balmora elle décida très vite de passer à l’action : hors de question de se faire bloquer ici le temps que les choses de calment !
Elle s’infiltra sur une barge de débarquement impériale. Suivant son intuition elle se cacha dans un des volumes technique de l’appareil. Effaçant son esprit du mieux qu’elle put elle se retrouva rapidement sur un croiseur impérial venu là en renfort « le Kilnaro »
Dans un premier temps La Jedï espérait se servir du croiseur pour s’exporter peu à peu dans un endroit de l’Empire où la pression militaire était moins forte et depuis une planète « civile » elle espérait voler un transport moins suspect pour rejoindre la république.
Ainsi Ness reste bien caché alors que le croiseur rentre chez lui… Seulement pendant le voyage hyperspaciale, l’équipage commence à soupçonné la présence d’un passager clandestin à bord ! En effet, une revue de routine de la barge de débarquement mis en évidence la présence de quelqu’un…
La monté en tension dans le bâtiment fut immédiatement perçu par la Jedï qui sortit de sa cachette. Malheureusement les femmes à bord était quasiment inexistantes aussi elle prit la place d’un stromtrouper. Patrouillant vers les machines, et au risque de dévoiler sa maigre couverture elle fit croire à la présence de quelqu’un, sa patrouille se mis alors en alerte et se dispersa pour une meilleure recherche, là elle eu la tranquillité nécessaire pour saboter le système d’hyper propulsion. Son but premier était de stopper l’engin en milieu du vide sidéral au milieu de nulle part. Mais par manque de compétence technique elle fit l’inverse, elle bloqua les verrous hyperdrive empêchant ainsi le vaisseau de revenir en vitesse conventionnelle. Cependant elle comprit assez vide se qu’il se passait et décida de s’en servir à son avantage, après ça elle se débarrassa de sa patrouille en entier et couru saboter les systèmes de transmission. Seulement, dans un vaisseau aussi énorme que celui-là ce genre de systèmes était tous démultipliés et répartis dans des zones totalement différentes du croiseur. Aussi n’y arriva-t-elle pas non plus. Le problème c’est qu’elle était maintenant découverte et qu’il s’agissait d’une course contre la montre !
Elle arriva à la passerelle finit par tuer tous les opérateurs et servit pour ses souvenirs avec Toris pour prendre les commandes. Après avoir programmé une boucle dans le parcourt hyper spatiale du vaisseau Elle s’attaqua aux restes de l’équipage c’était par assez triste, de devoir tuer tant de personnes qui au final « ne faisait que leur boulot »…
Dans son épuration elle se retenait de ressentir quoi que se soit. Car au final, dans ces vaisseaux il y avait beaucoup plus d’opérateurs ou de mécaniciens que de combattants… Pourtant elle se retrouva enfin seule à bord ou tout du moins quasiment… Elle avait conscience de ne pas pouvoir tuer tous le monde et qu’elle pouvait aussi tomber sur quelqu’un de téméraire voulant tous simplement tout faire sauter. Cependant elle était certaine d’avoir tué tous les officiers supérieurs et les officiers de bord. Elle pensait s’être débarrassée de plus de 90% des troupes de combats ainsi que de la totalité des pilotes des appareils secondaires. Pour le reste de l’équipage s’était plus délicat même si plus de 50% des membres étaient morts eux aussi. Dès qu’elle croisé une antenne ou n’importe qu’elle autre système de transmission elle le coupé systématiquement. Mais elle était réaliste : il fallait quitter le vaisseau ! Elle encoda plusieurs capsules de sauvetages. Elle scruta les cartes du bord pour trouver un système populeux et commercialement très actif : Vemoris.
Elle reprogramma la trajectoire du croiseur là-bas et se mis en quête des quelqu’uns des membres de l’équipage. Quand tombait dessus elle les assommées ou les drogués pour les enfermer dans les capsules Elle s’en réserva cependant une.
En approche de la planète, elle fit sauter l’hyper drive du vaisseau le faisant très brutalement sortir dans le monde réel. Et comme elle s’y attendait une flotte impériale entière l’attendait. D’ailleurs sans aucune somation la flotte fit feu ! Mais le croiseur en pleine vitesse avancé dangereusement vers la Vemoris ! Sous le feu impérial le Kilnaro explose zones après zones ! Dans la dangerosité de la situation Ness’rell trouve le croiseur ne se précipite pas assez vite sur la planète…
Elle déclenche l’expulsion de quelques capsules mais pas de toutes… Alors que le vaisseau par en morceaux peu à peu, les systèmes des boucliers est coupé, et la central énergétique et en grave surchauffe ! Portant l’élan envois toujours le vaisseau droit sur Vemoris elle prend place dans sa capsule à l’avant du vaisseau et lorsque que l’énorme croiseur entre dans l’atmosphère et commence à ionisé un peu partout et à perdre des morceaux elle expulse avec d’autre capsules. Avant que la carcasse du Kilnaro ne s’écrase d’autres capsules s’extraient encore…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ness'rell

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 34

MessageSujet: Re: Les Aventures de Ness'rell    Lun 29 Aoû - 9:15

Vemoris
L’avantage de Vemoris c’est que c’est important système, trop grand et trop centrale pour être stoppé au nom d’une opération militaire. Le trafique spatiale ne pouvait pas être stoppé et tous les vaisseaux allant et venant ne pouvait pas non plus être contrôlés… Sa tactique avec les capsules du croiseur avait payé, lors de son atterrissage personne n’était là pour l’arrêter et se servant d’un kit de survit et de rations alimentaires volées à bord du Kilnaro Ness s’enfonça dans les zones sauvages de la planète pour attendre que les choses se tasses… Mais son intuition lui hurlait la présence des Sith et pas seulement de façon naturel mais surtout de Sith présent pour la rechercher elle ! Concrètement rien ne pouvait attester de la preuve que Ness était une Jedï et ce : grâce à l’absence de sabre Laser et que son utilisation de la force à bord du croiseur était seulement sentimentale.
 
Avec un petit capteur elle parvenait à recevoir les nouvelles civiles de la planète. Le crash du Kilnaro fait grand bruit dans les informations quotidiennes et l’armée impériale avait été obligée de faire régulièrement des communiqués pour tranquilliser les corporations commerçantes touche juste intégrées à l’Empire. Donc régulièrement elle entendait parler des zones de recherches, même si tous n’était pas dis dans ces bulletins d’informations elle réussissait à esquiver les patrouilles de recherche impériale. Il y avait beaucoup de débat public qui s’étaient ouvert pour déterminer la part de la responsabilité dans cette affaire de la République. Cette dernière d’ailleurs, envoyée des démentis à qui voulait bien les entendre. Elle avait à la fois peur d’être à l’origine d’un retour à la guerre et à la fois elle se demandait si cela n’était pas une bonne chose ? Au vue de c’est actions oui ! Elle était pour un retour à la guerre, mais ce n’est pas à elle d’en décider. Ce qu’elle voulait c’était partir de cette planète et de cet empire pour retourner dans un environnement moins hostile.
 
Surveillant les informations courantes l’affaire fini par ce tasser. D’autres infos prenaient le devant de la scène même si dans la réalité tout n’était pas fini. Cela dit l’info comme quoi le gouvernement impériale accepté de plus en plus la théorie comme quoi les personnes responsables du crash du Kilnaro avait réussi à quitter la planète, avait circulé quelque temps sur les canaux de communications conventionnelles. Peut-être un piège, peut-être une réelle possibilité aux yeux de l’empire Ness sortit tous de même de l’ombre pour revenir dans les villes. Elle ne pouvait de toute façon pas rester ici éternellement. Dans les rues populeuses du centre urbain Ness se noyait dans la foule. Elle noyait ses sentiments dans le flot incessant des passants qui avait chacun ses propres préoccupations. Le plus dure c’était la nuit. Elle savait trainée toujours la dans les lieux restés éveillés mais c’était toujours moins efficace que la journée. Souvent elle pensait au côté obscure et tentait ses perceptions de la force en les faisant passait pour celle d’un Sith.
 
Cela dit elle pressentait qu’elle aurait besoin de moyens, ici, avec autant de commerçant tous marchait par l’argent. Elle se trouva donc un petit job pour s’installer dans un petit local. Elle ne gagnait pas énormément elle avait suffisamment de temps libre pour commettre quelques larcins qui lui rapportaient un peu. Cette vie de voleuse lui value de faire la connaissance de la mafia locale et de son groupe d’homme de main. Elle se présentât à eux comme étant une Sith… Elle leur inventât toute histoire sur un groupe dissident au pouvoir impériale totalement indépendant de la République. Elle leur raconta vaguement qu’elle était là seulement depuis quelque mois et qu’elle devait quitter la planète rapidement.
 
Mais alors qu’elle n’avait pas encore ressenti de Sith dans son secteur elle se mit enfin en quête d’un vaisseau. Elle pensait refaire le même coup qu’avec la prise de contrôle du croiseur. Et elle s’établit très vite une cible : Un transporteur léger type cargo. Peu importe sa partance c’était son équipage et les capacités du vaisseau qui intéressait la jeune femme. Mais la veille de son incursion à bord elle sentit la forte présence d’un Sith. Et se Sith avait justement pris son vaisseau pour cible. De ce que pus voir Ness le Sith ressentait quelque chose mais ne réussissait pas comprendre quoi ? La pègre locale avait-elle avertit les autorités ? Le lien entre elle et le croiseur, ne ferait aucun doute et il remonterait jusqu’à Balmora… Et elle avait peur que les gens de là bas qu’elle avait rencontré ne se montre très rapidement collaboratif avec l’empire démasquant ainsi son origine républicaine. Il fallait affronter ce Sith !
 
Utilisant les rivalités entre les bandes elle recruta un groupe de combattant et elle suivit le Sith dans un quartier industriel. Faisant croire à c’est homme qu’il attaquait un riche notable impériale. Elle agit en un quart de seconde ! Le Sith se vit attaque par de simple contrebandiers avec sa lame rouge repoussa tous leur tire sans prendre garde, Ness resté dans l’ombre autant physiquement que sentimentalement surgit brutalement pour dévier la Lame rouge, elle déséquilibra en même temps le Sith qui se retrouva perforé par sa propre arme !...
 
Elle récupéra l’arme, fini de payer ses hommes plus qui leur était dus pour avoir combattue un Sith au lieu d’un simple riche. Pour eux Ness était une Sith sans aucun doute. Enfin heureuse d’avoir retrouvé une arme de sa classe embarqua dans le cargo voulus quitta Vemoris à son bord clandestinement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ness'rell

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 34

MessageSujet: Re: Les Aventures de Ness'rell    Mar 30 Aoû - 9:43

Darth Ness.
Dans le cargo qui l’extrader de Vemoris Ness décida de finalement rien tenter contre son transporteur.
Parmi les Jedïs elle avait un pouvoir inédit : ressentir le côté obscure. De plus elle était là au cœur de l’Empire Sith armée comme eux, et ayant la mission personnelle d’écarter les soupçons contre la République.
Débarquée sur Rionaz, une planète minière. Elle décida de frapper un grand coup aux yeux de tous. Armé ostensiblement de son sabre rouge elle s’attaqua de nuit mais en plein air à l’installation impérial locale. Sous les caméras de surveillance, elle brandissait son sabre, tuait les gardes et sabotait les ordinateurs du centre. Avant de quitter la zone elle laissa une marque de son sabre en croix.
Elle effet elle donnait corps ici à l’histoire qu’elle monté auprès au près de la mafia de Vemoris. Là encore à force de vols elle acquit rapidement une fortune et, anonymement se paya encore des mercenaires pour donner l’illusion dans ses actions qu’elle n’était seul. Ainsi n’acquis le « Croisement rouge » le faut groupe de Sith dissident au pouvoir en place. Elle fit courir le bruit que les revendications contre l’Empire concernaient la façon d’avoir assuré la fin de la guerre contre la République. Elle découvrit d’autres personnes pensant comme elle et elle les mit en réseau.
 
Bien-sûr, c’est activité au vue de tous ne tardèrent pas attirer l’empire  et leur Sith venant étouffé une rébellion interne.
Mais très vite les médias impériaux vestige de ceux ayant laissé leur place après la République commencèrent à parler de plus en plus du Croisement Rouge. L’attaque de la station de fabrication de Drïode et la prise d’un croiseur impériale dont tout le monde pensaient au début qu’il s’agissait de la République s’avéré être finalement un groupe de Sith ayant décidé de s’attaquer au pouvoir en place.
 
Mais face aux Sith qui venaient sur Rionaz, Ness se cachait car en vrai, elle ne se battait pas comme eux et n’utilisait pas leur pouvoir. Un seul combat en duel et la vérité éclaterait aux yeux de son adversaire…
Mais le Croisement Rouge faisait des émules les Réseau qu’elle avait mit en place se gonfla peu à peu de lui-même… Certains puissants membres y avaient attirés d’autres amis à eux ayant les mêmes idées…
Et un jour un Sith vint frapper à la Porte du Croisement Rouge.
Elle qu’elle jouait déjà l’anguille avec les autorités Sith de l’Empire, et elle pensait ne pas pouvoir faire de même avec un Sith en interne du Croisement… Cela était à prévoir les Sith ont une tendance naturelle à la trahison entre eux, Et maintenant qu’elle proposé un cadre à cela, tous les Mécontents de l’Empire allaient accourir pour gonfler les rangs du croisement rouge…
 
C’est là qu’elle décida que s’en était fini pour elle de son infiltration dans l’empire. Miraculeusement non découverte repris son plan de base, elle trouva un cargo, et avant le départ, quand elle s’aperçue qu’il n’y avait qu’un seul pilote masculin, elle usa de ses pouvoirs sentimentaux sur lui. Quand l’effet secondaire de l’illusion amoureuse apparue elle ne tenta pas de le dissuader, au contraire… Elle avait besoin que cet humain croit en elle, se batte pour elle, quand lui fit des avances elle ne les refusa pas, elle se laissa faire et s’offrit à lui. Ensuite à force de promesses, il lui laissa son vaisseau sans déclarer le vol, elle partit sans jamais revenir.
En hyper espace, elle franchit la frontière Républicaine et crasha son appareil sur Humbarine, elle s’en extrait à temps et survit au crashe ! Il ne reste rien de l’appareil.
 
Alors qu’elle rentre dans sa case qui lui servait de logement avant son départ, les Forces républicaines l’attendent de pied ferme avec la sérieuse intention de l’arrêter, à sa ceinture pend son sabre rouge…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ness'rell

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 34

MessageSujet: Re: Les Aventures de Ness'rell    Mer 31 Aoû - 9:22

Doguaros
Et voilà qu’elle se retrouvait encore sans sabre. Sauf que cette fois elle en plus en prison militaire dans une forteresse spatiale. Lors de son arrestation elle n’avait pas tentée de se défendre, elle s’était laissé faire sans résistance. Vue le caractère trop particulier de son cas, aucun orateur législatif ne lui avait été présenté. Elle été conservé au secret, seul le temple Jedï avait été contacté.
Le Maitre Doguaros un Ishi’Tib se présenta à elle pour menait son interrogatoire.
« _ Bonjour Ness, je suis Doguaros et je suis mendaté par le temple de Typhon pour faire la lumière sur cette histoire. Si vous permettez de résumer les diverses déclarations faites jusqu’à présent :
Les soldats Humbarinniens déclarent avoir suivi la course hyperspatiale d’un engin « Impérial » jusqu’à son atterrissage. Dépêchant une esquade d’intervention ils vous ont arrêtés par soupçon d’être un agent impérial. La pièce à conviction n°1 un sabre laser rouge de manufacture Sith. L’Etat de l’appareil après le Crash ne permettant pas d’identification, aucune autre preuve ne peut vous accuser ou vous innocenter… Vous confirmez cette version ?
_ Oui, si je peux faire une déclaration ?...
_ Pas de suite, je continue : Dans votre dossier je lis que toutes traces de vous disparait il y a plusieurs cycles sur Hubmarine même. Mais après enquête, vous avez été mis en contact à la fédération des Kersh pour vous transporté sur Balmora… Et là effectivement on perd officiellement toutes traces de vous.
Cela dit, après cela la République reçoit des accusations d’attentat de l’empire risquant un retour à la guerre. Vous pouvez m’en dire plus ?
_J’ai étais sur Balmora car les résistants du coin m’on fait venir. Je les ai aidé à faire sauter une installation industrielle de Droïde de combat puis je me suis enfuit à bord d’un de leur croiseur de combat. Là pour survivre j’ai dus prendre le contrôle du vaisseau et j’ai pus me réfugier sur Vemoris. J’ai attendus un moment que les choses se tasses, mais j’ai appris effectivement que la république risqué la crise j’a donc monté une fausse histoire d’un groupe dissident Sith fomentant une révolte contre l’Empire. Et avant que je me fasse démasquer comme étant une Jedï par des Siths voulant effectivement intégrer le Croisement Rouge je me suis enfuit.
_ Le Croisement Rouge c’est vous ?
_ Oui, je voulais disculper la République… »
_ Je vois… Je dois vous laisser ici… Nous reprendrons une prochaine fois. »
 
Ness’Rell passa ainsi plusieurs jours sans contact extérieur. Elle faisait ses exercices de concentration et méditation elle laissait aller ses ressentiments tous autour d’elle. Elle se laissait même aller dans les divergences temporelles, l’avenir, le passé. Le ressentiment qui se détachait le plus c’était l’incertitude. Autour d’elle les enquêteurs n’arrivé pas à s’arrêter sur une réponse fixe. La version de Ness était crédible mais avec son passé face à un holochron Sith, et les révélations qui avaient fait qu’elle avait perdu son grade de chevalier à toutes instant de son histoire elle aurait pus basculer du côté Obscure de la force pour devenir un agent l’empire… D’un autre côté si tous ce qu’elle disait été vrai il y avait véritablement de quoi lui rendre son titre… Mais sans savoir quoi, Ness ressentait encore une gêne dans la tension perceptible… Et cela elle n’arrivait pas à l’éclaircir…
 
Quand enfin on daigna la considérer à nouveau Doguaros n’était pas seul, il était accompagné d’un enseigne chargé de représenter un obscur état major. Pour Ness la présence d’un Enseigne ne voulait dire qu’une chose… Ils avaient quelque chose à lui proposer…
« _ Bonjour, je suis Daliacor, Enseigne de Vaisseau auprès du général Monpend lui-même sous l’autorité du Maitre Prince Benhi-Açannh. Les attributions de mon supérieur et de coordonnées les actions des forces spéciale pour le compte du Maitre-Prince. Et Doguaros repris derrière.
_ Voyez Ness, votre cas à fait débat parmis les maitres Jedï… Vous avez été longuement sondé pendant votre enfermement. Et votre peine à été prononcé sous le coup de la loi martial à la perpétuité et au secret militaire pour espionnage et trahison. »
Ness n’arrivait pas mesurer le ton de la gravité de Doguaros. Le discours de l’Enseigne était complètement à l’opposé de celui du Jedï… De plus, elle avait appris qu’elle avait été sondée depuis le début… Et ça elle ne s’en était pas aperçue une seule seconde…
_ Qu’est ce que vous ne me dites pas ? Vous voulez me faire passer pour emprisonner aux yeux de tous…
_ Si nous constatons le moindre écart de conduite nous appliquerons cette peine en effet.
_ Et en attendant vous me confiez un bon vouloir de l’Enseigne Daliacor ?
_ Oui, j’ai ici l’ordre de mission d’une nouvelle unité récemment créée, vous allez l’intégrer et participer à ses actions… et vous pouvez me croire il y a pas mal de boulot… »
Ness sentait enfin qu’on aller lui dire ce qui n’allait pas :
« _ Bon je peux savoir ce qu’il y a enfin ?
_ Le Croisement Rouge… Il a continué à vivre sans vous, il s’est trouvé un vrai chef et à rallier pas mal de monde. Maintenant la république le considère comme un véritable nouvel ennemi car si le Croisement Rouge veut détrôner l’Empire, il veut encore plus abattre la République… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Aventures de Ness'rell    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Aventures de Ness'rell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Demande de Shaïness - Butterfly
» Les aventures de Tom Bombadil
» Les aventures de Lena & Fee
» [98/99] En Route pour le Loch Ness

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dxun, sur les frontières :: Jeu Star Wars :: Personnages :: Rell & Cie-
Sauter vers: