Dxun est un forum de jeu de rôle.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Communauté Naine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hagen

avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 24/02/2016

MessageSujet: Communauté Naine   Ven 7 Oct - 20:04

L'auberge du bouclier ferré était un établissement situé sur l'ile d'Ostmuur. Son style architectural et son entretien le classait sans l'ombre d'un doute dans la catégorie des bâtiments nains, tenu par des nains pour une clientèle naine. Une petite volée de marche donnait accès à une vaste salle faiblement éclairé sentant la bière d'importation. A l'heure ou Clodhbert y pénétra les journaliers kazalids étaient déjà sortis de leur emploi et l'endroit était très fréquenté. Dès son entrée des groupes de rudes travailleurs lui jeta des regards noirs, deux solides massons à la barbe hirsute s'interposèrent devant le jeune homme lui grognant qu'il n'était pas le bienvenu dans leur langue rocailleuse. Il était clair que la totalité de l'assistance soutiendrait les videurs. Le bretonnien chercha du regard une tête connue, mais aucun visage amical n'était visible. Le meneur de cette ségrégation l'apostrophait maintenant avec force et toujours dans son langage, lorsqu'une main lui frappa l'épaule. Le tenancier, reconnaissable à son tablier, une grosse choppe à la main pénétra le cercle pour se planter devant Clodhbert. Le patron inspecta le nouveau venu et lorsqu'il vit la main gantée et son jeune âge, il lui tendit la bière mousseuse et lui souhaita cordialement la bienvenue. Aussitôt l'hostilité des nains disparus, les deux brutes allèrent même jusqu'à donner des tapes de camaraderie dans le dos du paladin. Malgré le manque de luminosité et la profusion de buveurs, le chevalier réussit à repérer Kron, assit à une table coincée dans un angle en compagnie d'un humain famélique et vouté. En s'approchant l'adolescent entendit leur conversation.


-… roi est sévèrement touché. Enrageait l'intendant. Son exposition c'est révélé catastrophique et je veux trouver les responsables.

-Etes-vous sûr que cette attaque est été orchestré ?

-Tout porte à le croire, la vermine portait des marques blanches ce sont les mêmes qui harcèlent Grung Zine. Je suis convaincu que la découverte des ressources dans cette enclave, gène certains et qu'ils font tout pour en empêcher l'exploitation. Ces orques ne sont pas du coin, ils sont trop organisés et méthodiques. Nos patrouilleurs ont même retrouvé des traces de combat entre eux et leurs cousins locaux. Voilà la retranscription de certains symboles qu'ils utilisent et voilà l'équivalent de huit cents guilders. Que votre maître active ses contacts, qu'il remonte les pistes et qu'il trouve l'identité de notre ennemi. Une tentative de meurtre d'un roi kazalid ne peut rester impunie.

-Mon maître reprendra contact avec vous d'ici la fête de Manann, nous trouverons ce que vous cherchez.

-Je vous paye pour ça. Tiens ! Sir Clodhbert soyez le bienvenu, ce monsieur était sur le départ, prenez donc sa place et dite moi quel bon vent vous amène ? C'est pour la réparation de votre équipement ? J'ai justement de nombreux cousins capables de vous fournir le meilleur acier trouvable à Marienburg. Allez les trouver, ils sont au courant et près à monter leur reconnaissance pour votre abnégation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clodhbert de Rouergue

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 10/03/2016

MessageSujet: Re: Communauté Naine   Ven 7 Oct - 23:44

Clodhbert s'assit à côté de Kron et dégusta sa bière au-travers de sa mousse onctueuse.
"_Je suis tombé sur une sorte de rebouteux, qui m'a réparé la main, mais on sens que c'est pas inné chez lui... Une fois j'ai eu la chance de tomber sur sur gamine capable de miracle. Elle m'a remis une épaule comme si rien ne c'était jamais passé... En soins la magie, y a rien de mieux...
_Et votres copines elle fait pas ça ?
_Elle a bien tenté quelques choses mais il semble que ça ne soit pas son domaine.
_Désolé pour toi l'ami je connais aucun mage de vie... Mais pour ton équipement déjà je peux faire plus... Qu'est ce qu'il te faut ?
_J'ai pas de tôle froissées, des rivets qui ont sauté dans tous les sens et les sangles de mes qui sont pour la plus part entrain de craquer... Mon armure à pris 10ans en deux combats...
_Oui on va pouvoir t'arranger ça... Dit ton écuyer d'apporter ton équipement à la forge du "Fer d'enclume" et verra bien.
_Pardone mon indiscrétion Kron mais j'ai entendu la fin de ta conversation. Votre Roi est menacé... Qui bien en vouloir à la Vie d'un Roi ? On reste peu de temps à Mareinburg le temps qu'Ysabel règle son affaire. Mais en attendant si je peux vous être utile ?"


Dernière édition par Clodhbert de Rouergue le Lun 10 Oct - 8:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagen

avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Communauté Naine   Sam 8 Oct - 12:24

note:
 


-Tu nous a sortis d'un sacré guêpier et t'en redemande... T'es assurément un bon gars Clodhbert et doublé d'un sacré guerrier, le fait que tu ne sois pas nain est même étonnant au regard de tes autres qualités. Alors, voilà le fond de l'affaire, Drïn Snorrson, un courageux mineur de chez nous a trouvé dans le massif des pales-Soeurs un important gisement de cuivre, les débouchés commerciales sont intéressants dans l'coin, lui est sa famille se sont donc installés là-bas et on fondait Grung Zine, une petite communauté minière. Seulement, il y a trois lunes des peaux-vertes ont commencé à se montrer et à casser tous les beaux projets. Drïn a appeler Torvald à la rescousse, ils sont cousins par alliance, mais Karak-Norn c'est pas la mine à côté alors le roi a décidé d'aller voir lui-même la situation avant de sortir les moyens, tu vois ? Sur place on c'est vite aperçu que la vermines n'était pas là par hasard, je donnerais ma barbe à couler que quelqu'un l'a envoyé sur place. resté à savoir qui. Dans les profondeurs des ruelles sordides de cette ville, au bout des canaux les plus étroits on peut trouver des individus qui sont capables de révéler pas mal de choses. Le type qui vient de partir travail pour l'un d'eux. Si jamais tu as affaire avec eux, un conseil, garçon: choisi toujours celui qui te demandera le plus d'or, car les autres se payent autrement. Sinon pour ta proposition faut voir le type m'a parlé de la fête de Manann c'est dans presque une lune, si tu es encore là je te ferais prévenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clodhbert de Rouergue

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 10/03/2016

MessageSujet: Re: Communauté Naine   Mer 12 Oct - 9:12

_Presque lune... Dans moins d'un mois je serais déjà parti mais j'espère être de retour...
J'imagine que tu as déjà réfléchi à toutes les options du pourquoi c'est attaques. tu retiens laquelle de préférence ? Un pièges pour ton Roi, un concurrent ou bien c'est l'emplacement de la colonie qui gêne quelqu'un ? Et une question reste, pourquoi embaucher des orques d'ailleurs alors que ceux des Sœurs pales pourrait être employés au lieu de risquer de tous rater à cause de leur rivalité avec leur congénères...

_Se sont justement les questions que j'attends. Et justement si on obtient toutes c'est réponse mon Roi pourra certainement passer à des moyens plus lourds... si tu vois ce que je veux dire...

_Bien, Kron je ne peux rien promettre pour l'instant sinon de laisser trainer mes oreilles ici et là. On ne sait jamais... J'espère être de retour temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clodhbert de Rouergue

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 10/03/2016

MessageSujet: Re: Communauté Naine   Mar 13 Déc - 11:21

De retour à Mareinbourg Clodhbert laissa passer la première nuit et dès le lendemain sortis en ville à travers les canaux pour rejoindre le quartier nain.
L’architecture changea radicalement dès les premières maisons bordant le fleuve. Plus massif et trapue, les bâtiments en bordure du quartier étaient toujours à taille humaine mais plus on s’enfonçait et plus les constructions se voyait réduire leur échelle…
 
Après plusieurs réponses approximatives empreintes de méfiance, le chevalier tomba finalement sur un nain qui le reconnue et qui lui indiqua la position de Kron.
 
Dans une bâtisse très enfoncée dans le quartier nain Clodbert entra en se tordant le cou. On le fit traverser une coursive avant d’arriver dans une pièce large et haute, richement décorée au thème de la grandeur naine.
Kron était là et le reçu avec une bière.
 
« _ Mon ami ! Qu’elle joie de te revoir si vite. Tien buvons à ton retour… »
Clodhbert bu comme il put mais il ne pouvait ressemblait à un nain sur ce point là.
« _ Normalement il loge ici, c’est un autre beau frère qui lui prêtre le temps qu’on règle l’affaire mais aujourd’hui le roi est avec des amis à lui pour affaire… t’en qu’à faire qu’il est ici hein ?... J’imagine que tu viens pour Grung Zine avec Torvald ?
_ Oui, mais je pense n’être disponible qu’une semaine peut-être, mon amie prépare déjà un nouveau départ. J’ai l’impression que ça va être un voyage beaucoup plus long, je ne sais pas si je vais pour être là pour la fête de Manann… Vous avez eu du nouveau ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagen

avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Communauté Naine   Mar 13 Déc - 22:05

-Tu s'ennuie déjà que tu veux reprendre des baffes ? Mon roi est toujours alité et toi qui semblait aussi mourant que lui tu enchaines les coups de main. Au vu de ton endurance, je suis curieux de connaître l'emplacement du champ de houblon d'où provient la bière de ton enfance.
Alors écoute, la fête de Mannan est dans trois jours, mais d'ici là si tu tiens tant à te rendre utile, je vais te donner l'adresse de mon cousin... Inutile de te rappeler le talent inégalé de ma race pour l'artisanat, de nombreuses vermines ont voué leurs misérables existences à nous voler et il arrive que des ordures sans honneur fassent commerce des fruits de cet odieux pillage. Ce recel existe et a donc des ramifications à Marienbourg. Mon parent est persuadé qu'un indélicat a fait l'acquisition d'objets sacrée auprès de marchands arabieens et qu'il s'apprête à quitter la ville avec. Torvald a donné son accord et une descente se prépare pour ce soir. C'est en plein quartier Norse et par Grungni une lame comme la tienne ne sera pas de refus.
Le calme et l'ordre ne compte pas dans les qualités de l’îlot des hommes du nord, mais attention tout de même, ce n'est pas le Doomcannal et le guet n'aime pas  les désordres trop visibles. Les Norses sont des alliés importants de la ville et fournissent nombres de leurs mercenaires, ils ont donc pas mal de relais dans les hautes sphères.

Rends toi à l'entrepôt vert à l'extrémité Sud de l’île et lorsqu'on te demandera ce que tu veux ennonce: « l'un protège, l'autre défends ». Ils seront pourquoi tu viens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clodhbert de Rouergue

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 10/03/2016

MessageSujet: Re: Communauté Naine   Mar 10 Jan - 10:57

L’expression « le calme avant » la bataille prenait ici tous son sens… Clodhbert c’était rendu au rendez-vous les nains l’avait facilement reconnus quoi que certains maugréait contre la présence d’un humain parmi eux.
Malgré leur taille moindre la taille de Clodhbert ne faisait pas tâche parmi les kazalides tellement qu’ils étaient tous trapus avec les larges épaulettes de leurs protections.
Un plan « le marteau et l’encule » avait été adopté un groupe qui avance et un groupe qui tient. Clodhbert était dans le « marteau ».
Son groupe arrivé par barque avec que l’enclume passait par les pontons. Ce soir là le fleuve était d’huile seul le clapotis des rames dans l’eau venait troubler le silence.
Dans la nuit, la silhouette des bâtiments typiquement nordique se découpaient enfin et l’escadre de barque appontait en ayant contournait la face centrale du quartier pour attaquer par le côté externe de l’îlot Nordique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagen

avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Communauté Naine   Mer 11 Jan - 17:57

La barque était pleine de nains renfrognés, pour la plupart, ils ressemblaient plus à Toros qu'au membre de la suite de Trovald. Leurs styles vestimentaires étaient proches de ceux de l'empire et même leur accent avait des notes marienbourgeois. Leur équipement était également plus léger, de courtes cottes de maille étaient dissimulées sous des pourpoints de peau, aucun grands boucliers nains, mais un assortiment de hache, de lames et d'arbalète. Leurs visages et leurs barbes étaient dissimulés par de la toile sombre et plusieurs portaient la même boucle de ceinture. Clodhbert les identifiât comme des membres de la pègre naine locale. Tout un assortiment de brutes et de gueules-cassées, probablement incapable de tenir une ligne de bataille comme leurs cousins des montagnes, mais à qui la navigation dans les chenaux encombrés n'avait plus de secret.

L'embarcadère était vétuste et mal entretenu. Les dernières planches vermoulues semblaient pouvoir céder à tout instant. Un indicateur était censé les attendre sur le petit dock abandonné, mais personne n'était au rendez-vous. « Le Chauve » le vieux kazalid borgne qui dirigeait la troupe ne l'attendit pas. Le groupe franchit un portail et se retrouva dans une ruelle obscure, on hésita puis on partit à gauche. Au carrefour suivant deux buveurs regardèrent passer la colonne d'un regard soupçonneux, l'un des hommes interpella la file dans une langue inconnue avant de disparaitre dans une venelle. Le chef grogna et donna l'ordre de courir, les armes sortirent de leurs cachettes. La cible apparue au détour d'un pont : une grosse bâtisse de rondin équarris donnant directement sur des quais privés. De ce côté une porte de service en bloquait l'entrée. Au premier étage, un vigile circulait dans une galerie couverte, il jura bruyamment dans son dialecte avant d'un carreau ne lui frappe la poitrine.


-On suit le plan ! ordonna le chauve.


Clodhbert s'élança et percuta le panneau de bois à pleine vitesse, l'accès était verrouillé, mais aucune barre n'était tiré. La fermeture céda sous le choc et le battant s'ouvrit à la volée. Le chevalier fit quelques pas pour retrouver son équilibre et dégaina son arme. Il était à l'intérieur...


Suite et profils:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clodhbert de Rouergue

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 10/03/2016

MessageSujet: Re: Communauté Naine   Mar 17 Jan - 10:28

Plusieurs hommes se trouvent dans l’entrepôt  et tous semble étonné de voir un chevalier humain défoncer leur porte comme s’il était un taureau… Les nains le dépassèrent immédiatement et engagèrent le combat.
Le groupe est éparpillé et Clodhbert se choisi une cible.
Très vite, ceux qui faisaient la manutention s’écartèrent alors que d’autres hommes d’aspect plus violant prirent le devant… Le Chauve arrangeait sa petite troupe et Clodhbert remarqua que les nains jouant le rôle de l’enclume n’étaient toujours pas là.
Le Chef nain fit rapidement le même constat et ordonne le regroupement serré. Ils n’ont beaux être des bandits ils restaient très nains dans le fond de leur âmes. Mais sans véritable bouclier seul Clodhbert représentait le véritable pivot de combat du groupe et tous les mouvements du groupe se faisaient en fonctions de lui.
Les guerriers nordiques étaient d’une autre trempe et face à eux, le Bretonnien ressentait l’adrénaline du danger ! Les nains devait s’y mettre à deux pour tenir face à une seule de c’est brute. Profitant des nains plus bas au sol qui gênait les jeux de jambes des nordiques Clodhert en blessa un premier suffisamment pour le mettre hors jeu. Deux prirent sa place et Clodhbert dû passer sur un mode de combat plus défensif.
 
Aucun renfort nain n’arrive, peut-être son bloqué par des adversaires à l’extérieurs les blessés chez déjà en sous-nombre commençait vraiment à être un danger.
Quand le Chauve est blessé, le Chevalier se voit le moment où il doit fuir. Toujours cantonné à la défense De Rouergue fait de grands moulinet pour allégé la pression des adversaires qui se rut sur les nains. Contre autant d’adversaire Clodhbert n’est pas au niveau, et il commence à accumuler les égratignures.
Enfin depuis une mezzanine des carreaux se mettent à pleuvoir sur les barbares… L’enclume est enfin là mais force est de constater que les rôles entre les deux groupes nains se sont inversés… Les gardes nordiques préfèrent alors la fuite…
Alors que les nains en renfort s’occupent des caisses du magot Clodhbert aide le Chauve à se relever. Il boite… Et déjà les kazalides quitte l’entrepôt avec la cargaison. Mais à une fois l’extérieur c’est autour des nains de se retrouver sous une pluie de flèches ! Les Norses n’allaient pas laisser leur butin leur échapper comme ça !
Le chevalier utilise son bouclier pour faire para-flèches et aide le Chauve à courir dans les ruelles jusqu’à un tournant qui les mets enfin à l’abri…
Le groupe d’assaillants rejoignent enfin les quais ou se trouvent les barques les caisses y sont chargée immédiatement et les nains de l’enclume disparaissent dans le dédale de traverses. Les barques s’éloignent enfin mais déjà des Norses plus frêles arrivaient avec des arcs pour les arroser à nouveau !
Avec le nombre de blessés la vitesse de rame n’est pas aussi efficace qu’à l’arrivée mais les embarcations gagnent de plus en plus en distance les mettant ainsi hors de dangers des tireurs manifestement trop imprécis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagen

avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Communauté Naine   Mer 18 Jan - 16:48

Ingvar, retira la pointe d’une flèche fichée dans son bouclier. L’effort musculaire nécessaire réveilla la douleur de son épaule et le fit grimacer. La maille avait arrêté le tranchant, mais un vilain traumatisme marquait la chaire. Le nain grogna en se massant l’articulation au travers de sa chemise. Clodhbert et le membre de la maisonnée du roi Torvald était maintenant à l’abri chez un ami. La femme du propriétaire avait supervisé leur bain et préparer des vêtements propres. Ils étaient maintenant installés dans la pièce principale agréablement chauffé par un feu ronflant. Leur hôte tirait de la bière et leur avait proposé sa meilleure herbe à fumer. Le guerrier s’assit, délaissant son équipement au soin d’un jeune nain. Il tira une bouffé sur sa pipe et questionna son compagnon.


-Dit moi, Sir chevalier, quelles mesures comptez-vous prendre consternant la rencontre que nous venons de faire ?


De Rouergue, compris qu’il ne parlait pas de l’assaut de l’entrepôt, mais du groupe qu’il avait débusqué lors de la fouille de celui-ci. Les nordistes avaient cessaient le combat, mais plusieurs d’entre eux étaient encore sur place, le bâtiment comprenait des pièces d’habitation et les nains qui tenaient à ce que la leçon soit cuisante et retenue avait entreprit de les visiter. L’adolescent voulant s’assurer de l’élimination du danger les avait accompagnés. Le quartier étant hostile, il convenait d’y garder un œil. Dans une longue pièce il tomba sur quelques Norses, le groupe était dominé par un guerrier blond. Malgré la barbe fourni qui lui mangeait le visage, le jeune homme ne devait pas avoir vingt ans. Il était vêtu d’un ample manteau de peau de phoque doublé de fourrure d’une coupe impeccable et richement brodé. Son arme couverte d’ornement d’or et les deux solides hommes-liges qui le couvraient le classait dans le rang de la noblesse. La crainte et la haine se battait dans ses yeux, il n’y avait guère de doute sur l’issue fatal de la rencontre, l’un de ses gardes du corps avait le flanc percé d’un carreau et tenait à peine debout, l’autre était juste vêtu d’une tunique. Quatre nains épaulaient déjà Clodhbert, deux étaient équipés d’arbalète chargée. Ingvar encra son bouclier au sol, prête à repousser toute tentative de charge.


-Vous savez qui je suis ? Questionna plein de morgue le Norse. Je suis le fils de Hache-ailée.


Comme tous les habitants des Marches de Couronne, le jeune chevalier avait entendu parler de Knonn hache-ailée le Jarl aux cent drakkars. Il c’était rendu célèbre par la prise de quatre cotres marchands à une portée de flèche de la forteresse d’Anguille. Depuis il régnait sur les fiords du sud-Ouest de la Norsca et ses drakkars s’étaient rendu coupable de la disparition de nombreux villages des côtes bretonniennes. C’était l’un des noms qui avait bercé l’enfance du paladin et il fut surprit de lui découvrir une descendance de son âge.


-Les voleurs ne sont les fils de personne, cracha un kazalid qui pointa son arbalète vers la poitrine du jeune seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clodhbert de Rouergue

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 10/03/2016

MessageSujet: Re: Communauté Naine   Jeu 19 Jan - 10:44

En effet Clodhbert se revoyait dans cette traboule le Chevalier n’avait eu quelque instant pour réfléchir, le fil d’un grand seigneur nordique se trouvait juste là devant eux… il précipita ses bras vers Ingvar et détourna l’arbalète vers le bas, mais la corde avait déjà était libérée et le carreaux ne dévia que très peu sa route. Cependant se fut suffisant pour envoyer la flèche dans la jambe de la cible plutôt que son torse… Ce qui en plus eu l’avantage de couper toute résistance et toutes fuites.
 
L’avis de Clodhbert : Il y avait fort à parier que ce fils n’était pas le seul du célèbre pirate… Cela dit si la Duché de Couronne pouvait avoir ce garçon parmi c’est prisonniers il y a fort à parier que les bretonniens aurait de quoi négocier voir de faire pression sur les nordiques de Knonn. Mais si sa se trouvait, comme Clodhbert le pense il devait être un fils parmi tant d’autres… et donc son père ne lui accorderait peut-être pas la valeur qu’on pourrait lui prêter… Rien qu’à voir comment Suidhbert de Rouergue avait traité son fils…
Cela dit le fils de Hache-Ailée pouvait au moins servir de billet de retour pour Clodhbert en Bretonnie…




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagen

avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Communauté Naine   Mar 24 Jan - 18:18

Les nains marienbourgeois avaient pas mal gueulé qu'on les prive d'une juste vengeance, mais Ingvar, fort de l'autorité du roi Torvald les avaient fait taire avant que des propos impardonnables ne soient proférés. Embarquer le Jarl blessé n'avait pas été une mince affaire. Surtout que les Norses du quartier étaient en train de s'organiser. Le prisonnier c'était même fait entailler l'épaule par une javeline. Le jeune homme était maintenant enfermé quelque part dans le quartier nain dans un lieu bien moins accueillant que celui du chevalier.


-Votre armure est bien reconnaissable, continua le nain en fumant. Je ne serai que vous conseiller d'être désormais très vigilant dans vos futures relations avec les hommes de hache-ailée.


-Tu ne crois pas si bien dire, Ingvar. Confirma Kron en entrant dans la salle. Le jour se lève à peine et déjà la rumeur se repend en ville. Les rupins des îles hautes en auront bientôt vent et garder cet encombrant prisonnier pourrait s'avérer difficile. Des gens disent que certains armateurs payent le Jarl aux cent drakkars pour qu'il épargne les vaisseaux de la cité. Quelque chose me dit que la perspective d'expédition punitive devrait ne plaire que moyennement à ces beaux messieurs et s'il y a bien quelque chose qui fait l'unanimité dans cette ville c'est la défense du libre commerce...


Le vieil intendant paressait soucieux. Pas inquiet, ni craintive -Clodhbert n'avait jamais décelé de peur chez lui, même lorsqu'il était entouré d'orque- mais déterminé à régler un problème grave.


-Je ne vous fais pas de reproches les jeunes, vous avez agi dignement et fait honneur à vos ancêtres guerriers, mais la situation va déraper. Nous sommes loin de chez nous et manquerons de poids si le climat se dégrade. Maître Chevalier, le roi Torvald s'engage à vous verser le poids de votre prisonnier en or si vous acceptez de le lui vendre. Cela dit la richesse ne peut racheter l'honneur et il a aussi fait le serment de vous soutenir si vous souhaitez le conserver afin de racheter votre nom auprès des vôtres.


« Marienbourg est un lieu de corruption où le bien cède à l'argent » lui disait son frère Robert et le jeune paladin était bien d'accord avec lui. Une nouvelle fois il était face à un dilemme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagen

avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Communauté Naine   Mar 24 Jan - 18:19



« _ Kron, je suis un chevalier de la Quête, et il a peut de chance que je trouve le graal en dehors des frontières de Bretonnie. Alors c’est vrai seul le nord m’est interdit, et c’est vrai j’ai une grande très répandu sur tout le territoire. Alors je vous propose ceci… Je vais devoir repartir très bientôt pour la suite de ma quête avec Dame Ysabel. Torvald me soutien, soit. Alors qu’il conserve le Jarl où lui semble à ma disposition lorsque je rentrerais. Cependant nous sommes ami et je ne veux pas lui causer de tord, si la situation devient ingérable pour lui, alors à ce moment-là il pourra me racheter le Jarl. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagen

avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Communauté Naine   Mar 24 Jan - 18:20

Le maître de séance martelait son pupitre dans de vaines tentatives pour rétablir le calme, mais encore une fois l’agitation qui régnait dans la salle du grand conseil municipal semblait impossible à discipliner. Les conséquences de la disparition du navire de Cathy n’étaient toujours pas réglées, ajouté à la controverse des taxes sur le grain  et maintenant cette affaire du rapt du fils de Knonn, la sérénité n’était pas près de retomber.

Ambrosius Ehinger était silencieux sur son siège, les bruyantes revendications étaient pour les marchands n'ayant pas d'autre moyen de faire avancer leurs pions. Lui faisait partie du groupe officieux qui se retrouverait au calme lors de la fête de Manann pour prendre les décisions qui s'imposaient. L'armateur se frotta le visage pour chasser la fatigue. Il était exténué, ses cauchemars étaient toujours présents et l'empêcher d'y voir claire dans ses négociations. Ce regrettable enlèvement compliquait considérablement les plans de l'échevin. Le commerce avec la Norsca représentée une part importante de ses affaires et si les nordiques ne faisaient pas pression sur les côtes bretonniennes, l'expédition de Pons Aymar pourrait se solder bien cruellement et avec elle le glas des retours sur investissement. Si ces plans échoués il perdrait sa place, nombreuses étaient les personnes qui la convoités et il ne pourrait se contrer leurs prétentions ainsi ruiné. Il posa la tête sur son dossier et se mit à somnoler. Malgré les sombres perspectives, l'intrigant avait du mal a leurs trouver une importance, ses nuits étaient peuplés de monstres et tous les autres dangers lui semblaient bien futiles comparés à l'avènement de l'entité qu'il pressentait.

Il se frotta de nouveau les yeux, chassant les songes toujours prêt à s’emparer de lui et à faire dériver ses pensées vers des menaces futiles. Il fallait qui se reprenne et qu’il se concentre sur les soucis réels et immédiat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagen

avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Communauté Naine   Jeu 26 Jan - 12:31

Au son du martèlement de bottes sur la passerelle d'accès, le second leva le nez de la voile qu'il reprisait. Enroulé dans une houppelande étanchéifiée à la graisse de baleine, le capitaine Wallen prit pied sur son bâtiment. « Un problème ? » Questionna le matelot. Le navire était à quai et ne devait plus bouger de sitôt dans ces cas-là l'officier ne se présentait que rarement à bord et ses visites n'étaient jamais gratuites.


-Oui on lève l'ancre le plus tôt possible. Fait le tour des domiciles de l'équipage que les gars rappliquent au plus vite. Prévient également Karl et ses hommes, ce n’est pas un voyage commercial alors je tiens à ce que ces truands renforcent d’effectif.

-Et on va où, capitaine, si ce n’est pas secret ?

-A la baie des drakkars, pour convaincre Hache-volante de ne pas se retourner contre les intérêts de la ville. Avec de la chance la prime de quatre mille guielders aura permis de retrouver le fils à papa et on passera l’hiver tranquille au chaud, dans le cas contraire il se pourrait bien qu’on est des problèmes.

-On raconte que c’est les nabots qui ont fait le coup. Ils pourraient bien le relâcher pour toucher la prime…

-L'Ancien prêtant ne pas le détenir et tous les échevins faisant commerce avec son peuple, exigent qu’on lui fiche la paix. Mais en sous-main de l’argent circule et ça va saigner. Les nains ne sont pas bêtes, ils ont surement prit leurs dispositions d’autant plus que leur communauté hébergerait discrètement une grosse huile des montagnes. Si les énergies déployées par le conseil tranchent trop large, il va y avoir du sacré grabuge. Les meules à affuter du quartier kazalid tournent sans arrêt. Ce n’est peut-être pas une si mauvaise chose qu’on soit loin si ça éclate. Allez grouille on vise la marée de demain matin pour le départ, avec un peu de chance on sera à l'abri au nord de la mer des griffes avant le début de la saison tempêtes.


Matthias regarda son officier disparaitre dans le chaos du quai, avant de gagner sa cabine, de nombreux détails devaient être réglé avant l’appareillage. Les objectifs de sa mission étaient flous, Ambrosius l’envoyait sans réelle préparation au-devant de probables ennuies, mais il était inutile de discuter, l’armateur était plus vraiment lui-même depuis que ses cauchemars le tourmentaient et ses capacités stratégiques s’en ressentaient grandement. Jamais auparavant le marchand aurait consentit à ce que son réseau n’utilise les moyens qu’il était sur le point de déclencher. Le garde du corps de la jolie magicienne était impliqué dans cette affaire. Elle aussi peut-être. Il restait à espérer que ses deux-là ne trainent pas avec les ravisseurs du jarl, sinon c’est encore le capitaine « sans-guielder » qui devrait régler le problème du manque de sommeil de son patron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagen

avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 24/02/2016

MessageSujet: Re: Communauté Naine   Mar 14 Mar - 17:27

L'attaque avait été aussi soudaine que destructrice. L'escorte alertée par leur étrange sixième sens, l'avait pressenti, les nains avaient eu le temps de sortir leurs armes, mais ils ne pouvaient connaitre la nature exacte du danger et n'avaient rien pu faire lorsque des créatures hurlantes étaient tombées du ciel pour s'en prendre à tout ce qui vivait sur la route. Tous ceux qui auraient pu résister furent tués en quelque instant et les démons dont la présence dans ce monde ne tenait qu'à la magie ambiante, s'employaient à la puiser dans le sang ou la douleur de tous les êtres vivants du convoi. Perçant les corps de leurs doigts griffus ou de leurs becs, les rejetons du chaos aspiraient les fluides avec une goinfrerie malsaine, se roulant avec entrain dans les entrailles et les organes rependus.
Au milieu de cette orgie macabre, un guerrier portant sur sa poitrine un pendentif bourdonnant traînait un autre homme plus jeune et à la jambe hors d'usage. Les assaillants, l'esprit rendu confus par le collier magique ne semblaient pas les identifier comme une cible et les ignoraient. Le blessé bredouillait des propos terrifiés et pour cause, mené captif dans cette caravane il aurait partagé le sort de ses geôliers sans l'intervention de son « sauveur ». La zone était saturée du son des claquements de bec compulsif, des hurlements des mourants et des beuglements des bêtes de somme agonisante. Le combattant contourna une créature en plein festin et frappa le dos d'une autre qui gênait sa progression. Sa victime ulula de surprise et gonflant ses ailes à un vent qu'elle était la seule à percevoir s'envola loin de cette douleur aux origines invisibles. Le départ du monstre découvrit un nain à demi-dévoré. De sa dernière main valide le kazalid agrippa la jambe du guerrier


-Que… la colère de Vallaya, S'abatte … sur votre … âme. Réussit à grogner Kron malgré son état désespéré

-Oui, oui n'oublie pas de le lui rappeler lorsque tu la verras. Répondit ironiquement l'homme à la tresse en lui perforant la poitrine avec son arme.


Le vieux maître de la maison royale de Karak-Norn émit un dernier son étranglé avant de rejoindre ses ancêtres. Malgré leur désaccord stratégique il avait fidèlement suivi les ordres de son souverain et en avait obtenu une mort loin de son foyer.

L'esprit altéré par la présence démonique le jeune Jarl s'agita. L'ancien garde-chasse raffermi sa prise et reprit sa progression, la puissance qui se déchaînait ici était impressionnante. La dextérité nécessaire à la réalisation de ce prodige était admirable et le guerrier aurait souhaité rencontrer le sorcier qui en était capable, mais ceux qui lui avaient confié la tâche de récupérer le jeune noble n'avaient pas souhaité mettre en contact les deux éléments de leur attaque.

Le portail par lequel s'étaient faufilés les enfants du chaos c'était refermé, la magie redevenu fort rare. Les rejetons des puissances de la ruine ne pourraient se maintenir longtemps sur ce plan d'existence, mais certain pourrait perdurer plusieurs heures et pourvu d'ailes comme ils l'étaient la région allait devenir dangereuse sur plusieurs lieux. La breloque semblait le protéger, mais Sa Dame n'en possédait pas et elle l'attendait derrière une colline proche avec des montures.
L'effort fournit pour trainer son fardeau l'essouffla dès qu'il attaqua l'ascension de la côte, il grogna pour se donner du courage, sortir le norsce de ce massacre lui obtiendrait leur intégration dans le milieu marienbourgeois. Il espérait juste retrouver son ami en bonne santé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Communauté Naine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Communauté Naine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un film documentaire sur la communauté haitienne ...
» Flosi, le forgeron nain
» Liste d'armée naine..
» armée naine en 1000 pts
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dxun, sur les frontières :: Jeu Warhammer :: [Warhammer] Dans les marches :: Marienburg-
Sauter vers: