Dxun est un forum de jeu de rôle.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Discussion vec Ludwig Grosswald

Aller en bas 
AuteurMessage
Hagen

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 24/02/2016

MessageSujet: Discussion vec Ludwig Grosswald   Sam 10 Nov - 12:07

- Ne le Tuez pas, Ludwig.


La demande du Père Friedrich était calme et ferme.


-Ce noble gentilhomme est certes notre ennemi aujourd’hui, mais sa vie consacrée au service de sa déesse devrez retenir votre bras.

-Il connait notre projet, il fera tout pour nous arrêter et nous tuera sans une hésitation.

-Il protège sa Lumière… Et ses ténèbres doivent être vaincues. C’est bien pour mener ce type de combat que nous nous battons également.

-Il est le gardien qu’on a envoyé nous barrer la route.


Ses chevaliers sont trop doués pour être laissé derrière encore en état de se battre, je le sais. Alors Je vais faire un peu comme je le sens. J’immobilise ma victime avec mon pied. Mon marteau d’arme s’élève et s’abat. Plusieurs fois. Désarmé, il ne peut se défendre. Son coude, son avant-bras et son genou se brise sous mon arme. Pas de regret, pas de remords. Friedrich n’est pas intervenu, son expression est toujours impassible, impossible de savoir s’il m’approuve ou pas. Sir Balian râle et sombre dans l’inconscience alors que mon compagnon achève le grand destrier de Bastogue du serviteur de la Dame. Le calme retombe autour de nous, mais la colère me brule encore le cœur. Le casque du vaincu git au sol. Notre quête dure et le symbole de son cimier m’est devenu odieux. Mon bras monte encore et avec rage je fracasse cette représentation du graal.


§§§

Clodhbert se redresse en sursaut de sa couche, couvert de sueur, le cœur martelant sa poitrine. L’image de la sainte coupe pulvérisée encore imprimée dans sa rétine. La lumière est faible, l’aube commence à peine. Heinrich qui montait la garde s’approche, inquiet. Le visage de son écuyer se superpose trais pour trais à celui du prêtre de ses songes et ne fait qu’augmenter son trouble. Dans un coin de son esprit sa mère couverte de sa chainse ensanglantée lui répète : sois vertueux, mon fils, sois vertueux mon fils, sois vertueux mon fils…

----------------------------------------------------------------------

La sente était un lieu étrange, un monde dans un monde.
À la fois à l'abri et à la fois exposé.
À la fois tranquille et à la fois rempli de dangers.
Alors que le chevalier prenait en pleine nuit sont tour de garde, il tenait son casque dans les mains en le regardant intensément.
L'apparition fantomatique ne tarda a se montrer.
"_Ça va mieux ? Nous avons un nouvel adversaires à ce que je vois...
_Je crois que c'est le lot et la logique de la voie de vertus non ? Lorsqu'un ennemis tombe, un autre se dresse non ?
_Ce fut toute ma vie ! Et encore ta réflexion si sage soit-elle et malheureusement en-dessous de la réalité... Pourquoi suis-je là ?
_Je pensais que maintenant qu'on pouvait se parler en face je n'aurai plus de singe de vos souvenir. Et voilà que je me retrouve a votre place entrain de massacrer un des miens... Ça à tendance à me perturber."
Clodhbert termina sa phrase avec un regard interrogatif.

------------------------------------------------------------

-Tu es un jeune homme valeureux, Clodhbert mais ta valeur se résume à ton cœur et ton bras. Sir Balian était comme toi, il pensait vraiment lutter pour le bien et faire rempart au mal. Les circonstances vous placent dans des situations ou les choix vous paressent évidant, mais derrière cette évidence vous servez des plans aux finalités moins pures. Certains les ont perçus et on décidait de s’en affranchir. Je suis leurs instruments.
Tu es un homme vertueux, tu parviens à surmonter tes doutes et tes faiblesses lorsqu’il le faut. A ton âge je n’avais pas cette force aussi, j’éprouve de la sympathie pour toi, mais mon objectif dépasse ton importance ou la mienne et je n’hésiterai pas à t’éliminer si tu te mets en traverse de ma route. Aussi tenons les rôles que l’on nous a défini et achevons cette grande quête. Tu pourrais bien y trouver ton compte et ta petite sorcière également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clodhbert de Rouergue

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 10/03/2016

MessageSujet: Re: Discussion vec Ludwig Grosswald   Dim 11 Nov - 1:43

Le jeune chevalier peser le pour et le contre de se que lui disait le fantôme. Puis en retournant toutes ses idées dans sa tête il en arriva à une conclusion qu'il exposa sans détour.

"_L'honneur passant par l'honnêteté je ne vais pas te cacher mon point de vu : je ne suis pas un homme joueur. Aussi je ne te ferai pas la menace d'abandonner ton casque dans un coin. Tu l'as dis toi-même nous avons besoin l'un de l'autre... Mais permet moi de te demander qu'est-ce qui me dit que tu dis vrai ? Qui me dis que tu ne te bas pas pour le chaos ? J'ai vue des monstres se battre entre eux, j'ai vu des revenants lutter pour le bien comme pour le mal, en bretonnie des chevaliers vertueux se battent même entre eux... Comment peux-tu discerner le bon du mauvais ? Tu veux que je suive ton point de vu... Pourquoi pas mais soit plus clair.
Sinon se sera à toi de t'en remettre à moi et de ne pas te mettre sur ma route pour le bien de la vertus."


Et juste pour être sûr que Groswald avait compris qui avait le dessus, Clodhbert coupa le contact avec le casque faisant perdre pied avec la réalité au fantôme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Discussion vec Ludwig Grosswald
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Discussion]Le Site Du Zéro
» flood discussion
» POWERFUL : Forum de discussion
» Une discussion privée [Pv Eva]
» La mauvaise foi est l'âme de la discussion ✝ rose (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dxun, sur les frontières :: Jeu Warhammer :: Hors Jeu Warhammer :: Personnages-
Sauter vers: