Dxun est un forum de jeu de rôle.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Fait de la Quête

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître de jeu

Maître de jeu

Messages : 6
Date d'inscription : 09/10/2018

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptyJeu 21 Mar - 9:00

Clodhbert descendit avec précaution les berges du ruisseau, la lueur des astres nocturnes peinait à percer la voute végétale et l'obscurité rendait traître les abords de la rivière. Il plongea la main dans l'eau et s'en aspergea le visage. La fraicheur apaisa son corps transpirant, il en but une gorgée et appréciant son goût, y remplit sa gourde. Son destrier, également éreinté, se joignit à lui et ensemble étanchèrent leur soif.

La route était pénible. Le relief accidenté, la densité des arbres et les trop fréquents ronciers donnaient à leur progression une lenteur frustrante. Le chevalier pensait n'avoir parcouru gère plus que trois lieues depuis le crépuscule et même Heinrich avait du mal à s'orienter. La sente qu'ils avaient suivie depuis le dernier village s'était subitement volatilisée, les laissant depuis errer de replis de terrain boisés en vallons encombrés.

Le feuillage au-dessus du jeune homme trembla lorsque son écuyer descendit de l'arbre où il s'était posté.

-Les contreforts des montagnes ne sont plus très loin à l'ouest. Mais de là-haut j'ai trouvé l'origine de cette odeur de feu qui nous suit depuis des heures : Au sud on aperçoit des rougeoiements et quelques fumeroles. La nuit m'empêche d'en être sûr, mais je pense qu'il y a un village là-bas ou « avait » plus vraisemblablement.

Ysabel, resté en selle, hochât les épaules et connaissant d'avance le choix de son chevalier, mit en route sa monture d'un coup de talon.

Le village avait presque entièrement brulé. Le chaume des toitures avait disparu et les murs de rondins braisaient encore çà et là, l'église de la Dame, seul bâtiment en pierre, avait perdu sa charpente et son clocher était à terre. La palissade de défense avait également souffert de l'incendie et les flammes s'étaient même attaquées aux cultures et à l'orée des bois avant de mourir de lui-même.

Les rues était encombrées de décombres, les traces du massacre et de mise à sac étaient évidentes, des corps décapités et à moitié calcinés jonchaient le sol. Hommes, femmes et reste de bétails gisaient pêle-mêle. Sur la place principale les bourreaux avaient dressé un champ de pieu sur lequel étaient plantées les têtes des habitants. La chaleur auxquelles il avait été exposé les rendait méconnaissables et hideux.

Le disciple de Shallya semblait très affecté, de grosses larmes coulaient le long de ses joues. Il reniflait une longue prière en cherchant dans les ruines des indices pouvant l'informer sur le déroulé des évènements. Les assaillants étaient arrivés de l'Est, avaient percé les défenses à l'aide d'arme à poudre et avaient ensuite passé un moment à profiter de leur prise. Tout avait été retourné et minutieusement fouillé. Rien n'aillant une quelconque valeur ne restait.

Les traces de la troupe responsable de ses exactions étaient évidentes : sabots, charrettes et bottes avaient laissé de profondes marques qui s'enfonçaient dans la forêt. La profondeur du sillon laissait supposer leur nombre entre cinq cents et mille hommes. Un autre groupe d'empreintes sortait du village, plus discrète, plus petite il avait fallu les talents d'Heinrich pour les trouver. Des enfants rescapés du combat avait pris la fuite dans une autre direction, le fait qu'ils soient sortis par une brèche de la clôture semblait indiquer qu'ils avaient assisté à l'assaut. Le jour était levé depuis longtemps quand ils finirent leur inspection. Les cendres étaient en grande partie froides, le bain de sang datait de plus de deux jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clodhbert de Rouergue

Clodhbert de Rouergue

Messages : 198
Date d'inscription : 10/03/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptyMar 26 Mar - 21:51

L'horreur, encore une fois, se dressait sur leur route. Clodhbert sentais que cette fois-ci les démons n'y étaient peut-être pour rien. Les Hommes étaient capable de bien des horreurs tout droit sortit des enfers...

Pour le jeune Chevalier, deux piste s'ouvraient à eux : Suivre une armée inconnu de plusieurs centaines de soldats ou bien retrouver des enfants livrés à eu même et certainement terrorisés... En sachant qu'ils serait certainement apte à nous en dire plus sur les responsables du massacre.

Clodhbert exposa son idée et vit avec Heinrich pour estimer la faisabilité de cette recherche d'après leur premiers éléments ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu

Maître de jeu

Messages : 6
Date d'inscription : 09/10/2018

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptyMar 2 Avr - 14:38

Suivre cette piste ne posa aucun problème à l’écuyer surtout que les enfants après une longue pause dans les bois prirent un sentier bien tracé. La qualité de la voie permit au groupe d’avaler rapidement la distance et en tout début de matinée arriva en vue d’un petit château. Une solide demeure seigneuriale dominait un village entouré de zone défrichée. Plusieurs palissades isolaient diffèrent groupe d’habitations. Tout était calme mais seulement au premier regard, un sifflement d’alarme retentit dès que les cavaliers émergèrent de la lisière de la forêt et rapidement plusieurs têtes casquées apparurent aux créneaux. Les gardes n’étaient pas franchement hostiles, mais semblaient tendu.
Arrivée à portée de voix Clodhbert se présenta et son statut de chevalier de la quête calma tous les manants.

Fait de la Quête Hbws


-Désolé vos seigneuries, c’est qu’un village a été attaqué tantôt et qu’on a de la visite devant le château, y discute avec nos sirs.


En effet ayant contourné la butte, De Rouergue aperçu une ambassade devant le portail de la demeure. Monté sur le chemin de ronde le châtelain et ses proches discutaient vivement avec le groupe en contrebas. Les visiteurs étaient de toute évidence des soldats, la plupart portaient des armures et étaient lourdement armés. Le style vestimentaire et les accents étaient clairement impériaux. Ils étaient rassemblés autour d'une courte bannière frappée d'un loup portant un lourd collier et entouré de la devise « A jamais, pour la juste somme ».

Les armoiries étaient connues d'Ysabel, les « Hauswölfe » étaient des chiens de guerre originaires du Middenland qui s'étaient trouvés associé à l'ancien groupe de la jeune femme lors de la guerre de succession d'Ostermarch.


-…Cinq mille Couronnes et nous passons notre chemin, annonçait l'officier mercenaire. Nous attendrons que vous réunissiez la sommes nous ferons relâche à l'Ouest, près du lac.


Les nobles du cru faisaient grises mines, le rapport de force ne semblait pas leur être favorable. La discussion semblait s'achever. Les soldats tournèrent brides. Lorsqu'ils arrivèrent à hauteur de Clodhbert, le chevalier de tête fit une courte pause pour observer le paladin, puis lentement le salua rapidement, mais avec respect.
Sitôt la troupe disparue derrière un repli de terrain, la porte de la forteresse s'ouvrit est le seigneur des lieux sortit accueillir les visiteurs.


-La paix de la Dame soit sur vous, Chevalier. Je suis Edmond de Vaucouleur. Les temps sont durs, mais vous et votre suite êtes les bienvenus aussi longtemps de vous le souhaitez. Entrez et reposez-vous, mes gens vous trouverons de quoi vous nourrir. Quant à moi je crains de ne pas pouvoir remplir mes devoirs d'hôtes, le malheur vient de frapper mon fief un village sous ma garde vient d'être massacré, des enfants rescapés viennent de me prévenir. Je pars dans l'heure enterrer mes sujets, après je devrais m'atteler a trouver des solutions au fléau qui vient de nous tomber dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clodhbert de Rouergue

Clodhbert de Rouergue

Messages : 198
Date d'inscription : 10/03/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptySam 6 Avr - 7:35

La situation semblait clair et Clodhbert faisait facilement le raccourci dans sa tête. Cette troupe de mercenaires se mettait à jouer les raquéteurs pour estorquer de l'argent au seigneur local. Les trois aventuriers étaient manifestement tombé sur le premier village massacré.

Il fallait savoir se qu'il en était. La pose était enfin la bienvenue pour les cheveux.
Dès qu'il furent installer dans leur logement Clodhbert demanda a Ysabel se qu'elle connaissait de c'est mercenaires.
Et dès le premier repas avec le seigneur Edmond, Clodhbert Voulut savoir ce qu'il en était des connaissances qu'il avait sur ses rançonneurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagen

Hagen

Messages : 268
Date d'inscription : 24/02/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptySam 25 Mai - 9:59

Le seigneur Alban revint avec une suite réduite tard dans la soirée. Les vêtements des cavaliers étaient tachés de boue et ils avaient la mine lasse et harassée. Le maître des lieux mangea rapidement et se retira exténué dans ses quartiers. Les règles de l’hospitalité ne permirent pas à Clodhbert pourtant présent dans la grande salle d’interroger son hôte, mais il avait mis à profit la journée pour obtenir toutes les informations qu’il souhaitait.

Le régisseur du domaine possédait toutes les connaissances locales utiles et Ysabel détenait quelques renseignements sur les Hauswölfe. Cette troupe de soldat était commandé par un certain capitaine Werner Ratoger dont les origines roturières témoignaient de sa compétence et d’un détestable caractère de parvenu. Il n’était, par contre, pas connu pour s’adonner au macabre mise en scène dont le groupe avait été le témoin la veille. Sa compagnie était constituée de soudards durs à la peine et disciplinés, combattant principalement à pied et comportant de nombreux hommes de traits.

La région était couverte de forêt clairsemée et de bosquet de taillis, une ancienne occupation avait modelé le paysage et pacifié les halliers autrefois infestés d’orques, mais depuis la période de la Forte peste la population c’était raréfiée et avait cédé plusieurs hameaux à Taal. Les domaines seigneuriaux étaient morcelés et plusieurs vieux conflits en divisaient les propriétaires. Le Duc de Parravon était leur suzerain à tous, mais son état de santé et les luttes de sa cour privaient le territoire de sa justice et de son aide. Alban Grondin, leur hôte, était une pièce maîtresse d’un fragile réseau d’alliance et d’obligation s’opposant à la « haute ligue » un autre regroupement de noble et de maisnie.

L’arrivée des Hauswölfe annoncé à l’en pas douté une période de rupture et de violence d’autant plus grave qu’en ce début de printemps les stocks de nourriture étaient bas et le travail de mise en état des cultures nécessaires.

Il était maintenant possible a Clodhbert de trouver le camp des mercenaires ou de se rendre dans les autres domaines. L’obscurité était désormais tombée et ils avaient toute la nuit devant eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clodhbert de Rouergue

Clodhbert de Rouergue

Messages : 198
Date d'inscription : 10/03/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptyLun 27 Mai - 21:21

La nuit ne présentait pas au Chevalier un grand dilemme.
De pauvres gens étaient menacés la question ne se posait pas pour lui.
Mais en effet il parvenait à unir les seigneurs voisin entre eux contre cette bande de mercenaires alors ils auraient des chances de résister...

C'était donc décidé, il parlait à Heinrich et Ysabel de sa décision avant d'en informer le seigneur Edmond de Vaucouleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagen

Hagen

Messages : 268
Date d'inscription : 24/02/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptyMar 18 Juin - 9:37

La compagnie quitta le château par une nuit claire, le chevaux trouvaient sans peine le chemin et pouvaient avancer à bonne allure. La campagne étaient calmes et seul le passage de gibier ponctua la route d’élément inattendues. Le groupe franchit rapidement une crête pour s’enfoncer dans des futaies clairsemées, puis dépassèrent une succession de champs et de gâtines au large d’un village paisible.
Alors que les trois jeunes gens s’apprêtaient à descendre les bords talutés d’une rivière, ils aperçurent sur la berge opposée un petit campement. Les accidents du terrain dissimulaient la lueur des feux aux environs, mais les sens d’Ysabel les avaient perçus depuis un moment.
Un groupe d’individu buvaient et se divertissaient autour de deux foyers. A en juger par l’éclat des flammes sur les armures déposées et la race de leurs montures il s’agissait de soldat en relâche. La bannière des Hauswölfe pendaient paresseusement à sa hampe, l’un des hommes jouait un air de musique avec une petite trompe, quelques autres jouaient aux des. Ils étaient une grosse dizaine et Clodhbert reconnu vite l’ambassade qu’il avait aperçu au petit matin devant la porte du château.  Ils étaient détendus, mais deux hommes bien qu’assis étaient tournés vers l’extérieur et montaient à n’en point douter la garde.

Le campement était facilement contournable et le domaine du premier voisin non loin.

note:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clodhbert de Rouergue

Clodhbert de Rouergue

Messages : 198
Date d'inscription : 10/03/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptyJeu 27 Juin - 18:55

Le chevalier préféra en effet contourner le campement.
Malgré l'anxiété qui régnait parmi le petit groupe d'aventurier, ils dépassèrent la troupe de mercenaires discrétement.
Plus tranquillement ils purent finir le chemin pour arriver au château voisin.
Après s'être annoncé comme le leur avait indiqué le seigneur Alban : On leur ouvrit.
Reçu à la hauteur de leur rang malgré la situation.
Clodhbert n'attendit pas plus longtemps pour exposer ses intentions. Il est là pour faire le lien entre toutes les seigneurs locaux, il est là pour les délivrer, il est là pour répondre à l'appel à l'aide qu'en tant que chevalier de Quête il ne peut ignorer. Si le seigneur Alban tombe ça ressurgira sur les autres seigneurs de la région ! Clodhbert sera au premier rang et Dame Ysabel ici présente connait les arts des collèges de magie impériale ...!

Ce premier seigneur cogna son godet sur la table en jurant de les suivre pour le bien commun !
Clodhbert proposa de suite les premières actions à mettre en place : lever une force, et faire parvenir des messages aux autres voisins pour rassembler un ost plus conséquente.


Dernière édition par Clodhbert de Rouergue le Jeu 27 Juin - 19:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 72
Date d'inscription : 24/02/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptyJeu 27 Juin - 18:57

Le membre 'Clodhbert de Rouergue' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'D6' : 3

--------------------------------

#2 'D6' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagen

Hagen

Messages : 268
Date d'inscription : 24/02/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptyVen 28 Juin - 11:20

Clodhbert dut bien constater que son statut et la crédibilité qui allait de pair avait bien augmenté. Lui l’enfant non désiré, chassé de sa famille était aujourd’hui reçu et écouté par des nobles et cela même s’il arrivé chez eux au beau milieux de la nuit. S’imposer en publique ne lui était toujours pas facile, mais son armure, les runes qui brillaient sur ces gantelets et la présence, même silencieuse d’Ysabel à ses côtés, semblaient combler toutes les maladresses de son discours. Gustave Moissat c’était laissé convaincre rapidement, il ordonna qu’on réveille ses chevaliers et qu’on lui apporte du parchemin et de l’encre. Son attitude ensommeillé et avachi avait disparu et malgré ses vêtements de nuit et son nez d’ivrogne il s’agitait et commandait comme un véritable chef de guerre. Précédant le groupe il se rendit dans la salle commune de son manoir et d’un rugissement, réveilla et occupa toute sa maisie.
Très vite le bâtiment se transforma en fourmilière. affairés, des domestiques et des messagers entraient et sortaient sans cesse, trouvant sans cesse le jeune paladin au milieux de leur passage. Poursuivie par son épouse qui tentait de lui enfiler un lourd mantel le seigneur attrapa De Rouergue aussi familièrement qu’il le faisait avec ses gens et tous en se fourrant une vieille part de tourte dans la bouche l’emporta dans sa course.


-Petit… « mâche et avale »…-tu sautes sur ton cheval et tu suis ce pendard de Geoffrey. Une fois que vous aurez repéré l’emplacement de ses salopards tu file chez Alban et lui annonce qu’on se retrouve dans les champs d’Argousin dans …disons…Apres demain. Il aura bien le temps d’ici là de rameuter sa clientèle de bras cassés. Celui qui ramène le plus d’épée commande.


Il lâcha le bras du jeune chevalier et poursuivie sa marche avec quelqu’un d’autre, mais il s’arrêta et se retournant vers son précédant interlocuteur et partit d’un grand rire.


-Ha Ha et ça arrive juste pendant les semailles de printemps, les boueux font m’en bassiner pendant des années…Enfin ! Il se passe quelque chose d’autre que des bagarres à la taverne.


Les yeux brillants il arracha des mains de Clodhbert un saucisson sec.


-Plus le temps pour ça ! saute en selle ! Tu mangeras quand cette guerre sera finie.

Suite:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabel

Ysabel

Messages : 100
Date d'inscription : 13/07/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptyMer 3 Juil - 7:33

Et si l'ennemi n'était pas le bon ? Ysabel savait bien sur qu'en temps de guerre, il n'est de pire ennemi pour les gens du commun que les troupes de mercenaires en manque de pillage et de richesse. Ce n'est pas pour rien qu'on les surnomme chiens de guerre. Néanmoins le bain de sang causé dans le village ne ressemble pas à ce qu'elle connait de cette compagnie. Mais la coïncidence serait malgré tout u peu forte. UN village brulé, une compagnie mercenaire menaçant les petits nobles de la région. qui d'autre pourrait avoir commis ce crime ?

Néanmoins elle regrette de n'avoir pas eu le temps d’interroger les enfants pour s'assurer de leur souvenirs de l'attaque. Et alors que Clothbert saute en selle pour filer vers le castel suivant, elle décide de revenir sur ses pas pour retrouver le campement des mercenaires, sure de pouvoir retrouver Heinrich ou qu'il soit ensuite.

-Chevauchez a bride abattue en pleine nuit est une tache qui convient mieux aux chevaliers qu'aux damoiselles. Allez devant je vous retrouverai au matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagen

Hagen

Messages : 268
Date d'inscription : 24/02/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptyLun 8 Juil - 18:09

Retrouver le campement de l’ambassade ne fut gère difficile. Ysabel pouvait pousser sa monture dans les zones boisées sans risquer de blesser l’un de ses camarades, son cheval avait le pied sur et se laissait totalement guider par sa cavalière. Lorsqu’elle arriva au abord de la rivière et en descendit les berges, la sentinelle la repéra. Le reste de la troupe se réveilla au cri du garde.

Une femme seule était incongrue, mais pas dangereuse, on l’invita donc à s’assoir près du dernier feu encore allumé et les quatre officiers y prirent place également. On ressortit du vin et on échangea des politesses, mais rapidement la jeune nécromancienne perçue que quelque chose clochait. Les hommes qui l’entouraient ne semblaient pas mettre en pratique des usages appris depuis l’enfance, mais les singer. Les regards étaient brillants, les sourires cruels comme si les soldats venaient de s’affranchir de codes moraux. Ce n’était pas les premiers chiens de guerre que la sorcière côtoyait, elle s’était habitué à leur attitude souvent sans manière, louvoyant entre un orgueil aristocratique et des attitudes de soudard. Les hommes qu’elle avait croisés pouvait devenir des bêtes sauvages en campagne ou dans le cadre d’affrontement mais ne s’excluaient pas de la moralité de leurs société le reste du temps. Ici c'est autre chose d’une hiérarchie nobiliaire qui semblait classé les individus, cela ressemblait plus à une meute de fauve. Chacun des regards qu’ils s’échangeaient ressemblait à un défi ou une intimidation. Il devient rapidement évident pour Ysabel qu’ils se jaugeaient avant que le plus fort d’entre eux ne plante en premier ses dents dans la proie. Le sang de prédateur de la vampire se réveilla refusant de se transformer en trophée, son appétit s’aiguisa a en saliver d’excitation.
Pourtant malgré qu’il semblait craquer de tous côté, le verni civilisationnel tenait. Le chef, Sir Friedrich un solide barbu au poil blond et à la face de brute s’enquit de la raison de la présence de la jeune femme auprès d’eux. Il l’avait reconnue et l’appela par le nom qu’elle porté lorsqu’elle accompagné les « folles lances ».

Tout le campement était maintenant debout, les subalternes vaquaient à leurs tâches, mais à la lenteur de leurs gestes et aux coups d’œil inquiets il était clair qu’ils étaient attentifs à ce qui se jouer autour du foyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabel

Ysabel

Messages : 100
Date d'inscription : 13/07/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptyMar 9 Juil - 11:41

-Je me demandais si l'un de vous allait se souvenir de moi. Il y a long depuis le Middenland, et je n'ai pas rencontré beaucoup d'officiers des Hauswölfe à l'époque.

Je suis toujours sous contrat avec les lances, et je suis chargé d'évaluer les forces de certains des seigneurs sur lesquels nous manquons de renseignement fiable. Je présume que de votre coté vous étes la pour vous assurer que certains de nos adversaires ne s'éloignent pas de leurs terres ?

Dans tout les cas quand je suis tombé sur les traces de votre passage au village, je me suis dit que nous pourrions échanger des informations...




Test de discerner la réalité 10
-Qu'est ce qui n'est pas ce qu'il parait étre ici ?
-Qui est vraiment maitre de la situation ici ?
-A quoi dois je étre attentif ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagen

Hagen

Messages : 268
Date d'inscription : 24/02/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptySam 13 Juil - 21:28

-…Ouais, d’après le capitaine c’était les intentions des larves de Marienburg, Cracha avec mépris sir Friedrich. Se débarrasser de nous en nous envoyant dans le fin-fond des marches de Couronne. Le vieux Werner est devenu mou, il cherche encore à pérenniser la compagnie avec les vieilles méthodes. Se refaire financièrement avant de se faire oublier des autorités à l’étranger. Mais les choses changent et Ratoger pourrait bien ne plus rester très longtemps à notre tête. La fuite c’est pour les rats, les guerriers restent sur place et se battent…  


Le discours était agressif, les officiers vomissaient leurs dédains pour la faiblesse. Des propos qu’on retrouvait plus facilement chez les grands aristocrates que chez des mercenaires dépendant des aléas de la guerre et des arrangements des puissants. Les entrepreneurs de guerre étaient des gens d’ordinaire habiles et réfléchies. Rien ici ne correspondait à ce que penser savoir Ysabel, chose inhabituel également, Les hommes d’arme subalternes ne semblaient pas forcement partager l’avis de leurs gradés.
Le bavard continuait à parler, mais la jeune sorcière était maintenant la cible de sa haine.


_...Seule l’acier et la force devrait séparer l’élu de l’esclave, la magie est une choses infectes qui pervertit les valeurs. Fini par jurer la brute en se levant. Notre monde arrive et le tiens va disparaitre.


Le verre tomba de sa main et il avança vers la nécromancienne, sans chercher à dégainer l’arme qui barrait sa poitrine, les bras tendus pour la saisir, les yeux plein de rage et de désir.
La puissante poigne se referma dans le vide, les réflexes de la vampire l’ayant mis hors de portée de la prise. L’attaque avait réveillé la bête qui regardait maintenant par les yeux d’Ysabel, ses mains et sa mâchoire commencèrent de nouveau à lui faire mal alors que ses ongles et ses dents cherchaient à s’allonger. Les chevaux hennirent de peur comme s’ils avaient senti la présence d’un prédateur.
Tous les officiers gorgés de sang appétissant étaient maintenant levés et empoignaient leurs armes. Tout excité, Sir Friedrich sortit une forte lame.


-Ta tête sera un beau trophée à accrocher à ma selle.



retour sur test:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabel

Ysabel

Messages : 100
Date d'inscription : 13/07/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptyVen 19 Juil - 12:25

C'est pour ça que vous avez massacré les villageois ? Pour vous sentir plus fort ? Vous vous prenez pour de grands guerriers mais les seuls que vous osez affrontez sont les plus faibles parmi les hommes. Puissant guerriers que voila ceux qui se gardent bien de défier leur égal. Belle force que celle qu'on prend soin de ne confronter qu'a une épreuve facile..

Défiant l'officier, Ysabel prend soin de reculer lentement pendant qu'il avance, se maintenant hors de sa portée tout en restant a distance de combat, consciente qu'une tentative de fuite pourrait pousser tout le monde a intervenir dans ce qui n'est pour l'instant qu'un duel que les hommes pensent aisé...

Et pendant que j'esquive les coups d'épée, je marmonne quelques mots avant de tendre la main vers le feu qui explose brusquement, projetant des escarbilles et des débris enflammés un peu partout, et plus particulièrement, quelques flamméches que par magie j'ai dirigé droit sur les armes à feu et ceux qui les tiennent, espérant ainsi les neutraliser en déclenchant le tir ou en poussant les soldats à les lacher.

Je me demande si vous serez encore si fier de votre discours quand vous comprendrez qu'il n'est pas bon de glorifier la force quand on est loin d'étre le meilleur à l'employer...


Salve 7 (je tire au jugé -1 dégats)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagen

Hagen

Messages : 268
Date d'inscription : 24/02/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptySam 20 Juil - 10:41

Le flache lumineux de l'explosion aveugla momentanément les combattants. Dispersée par le souffle la cendre du foyer créa un nuage irritant, mais bien avant qu'elle ne retombe Ysabel compris qu'elle avait réussit son coup. Plusieurs mercenaires étaient occupés par leurs vêtements qui charbonnaient et les tireurs souffrant de brulures n'étaient plus une menace imminente.
Son cheval par contre, effrayé s’éloignait du campement au trot. La jeune femme se sentait en forme cette nuit et était sur de pouvoir le rattraper si elle décrochait sans trop tarder.
Friedrich, le pourpoint couvert de suie et les creuvés pleines de braises rougeoyantes, grogna devant la tournure de la situation mais ne semblait pas désarmer pour autant, le visage toujours couvert d'un rictus malsain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabel

Ysabel

Messages : 100
Date d'inscription : 13/07/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptyMer 24 Juil - 11:36

L'homme grogne comme un porc en agitant son arme, grossier, répugnant, parfaitement inhumain. Et pendant qu'elle recule Ysabel revoit le village et le carnage que ses hommes y ont menés, la terreur dans le regard des quelques survivants... Comment accepter que de tels monstres puissent prétendre être des hommes ? Comment ?

Et quand elle bute soudain contre une silhouette surgit de l'ombre elle ne s'étonne même pas... Au contraire des soldats qui reculent brusquement vers la lueur rassurante des flammes encore vives derrière eux.

-Luthor?
-Tu m'as appelé...
-Ce... Cet homme la... Tous ses hommes... Ils pensent que le fort a toujours raison. Que seul l'acier et la force brute peut définir ce qu'il advient de chacun, et quel place il a dans son monde. Et je sais que tu es d'accord avec ça...Je veux... Je veux que tu lui montres quel est sa place...

MAINTENANT ! Avant que je change d'avis !




Appel à luthor, echec, 6- : Choisis en 1 quand même.
-Luthor mène à bien la tâche qu’on lui à demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagen

Hagen

Messages : 268
Date d'inscription : 24/02/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptyJeu 25 Juil - 14:31

Le chevalier inclina légèrement la tête en passant à côté d’Ysabel. Sa démarche était bien différente de celle de Clodhbert. Aussi lourde et résolut, mais plus relâché et plus furieuse. D’un geste que l’habitude rendait souple et élégant il tira sa longue lame et sans ralentir attaqua sauvagement les mercenaires.
Friedrich le regarda approcher le regard fou et avec la même excitation engagea le monstre. La passe d’arme ne dura guère, le middenheimeur porta deux bottes furieuses en les accompagnant de toute sa masse, Luthor bloqua la première et déviant la seconde profita de son inertie pour frapper son adversaire de son bras membraneux. Le choc projeta l’officier à terre, mais le vampire ne le regarda pas tomber, il s’était jeté au cœur du reste du groupe, faisant décrire à son arme de grande taille. Quelque chose dans les mouvements du guerrier fascinait la jeune femme, son sang l’admirait et le voir se battre réveilla les souvenir de l’autre. Des images inconnues de complicité et d’intimité inhumaines. Ysabel était fasciné par ses gestes et ses déplacements, moins maitrisés et économes que ceux de Ludwig, mais puissant et dominateur. La tête aussi bien que l’instinct assenaient des coups et se préservaient des attaques. Un vrai fauve, semblant jouer avec ses opposants. Une appétissante senteur de sang occupa bientôt le camp.  Malgré l’armure la nécromancienne pouvait deviner -ou se souvenir ?- des muscles robustes jouant sous les vêtements du bretteur. Il était étrangement désirable et la jeune créature des ténèbres en eu envie un instant. Une faiblesse passagère qui finit brutalement lorsque l’espadon fit exploser le dos d’un mercenaire, projetant des gerbes de sang et d’organe partout, mouchetant la robe et le visage de la sorcière. Ce contact lui fit l’effet d’une gifle et elle revient brutalement à la réalité.
Il y avait des corps et des membres partout. Le sol était maculé de fluides écarlate. Le cadavre d’un cheval s’était effondré dans le foyer et l’odeur de la chaire brulée se mélangeait avec la puanteur des entrailles perforées. Des mutilés poussaient des plaintes déchirantes que couvrait par intermittence le cris d’agonie d’un coursier. Le monstre bestial qu’était redevenu Luthor aux yeux d’Ysabel, revenait vers elle après avoir massacré les fuyards. Intégralement dégoulinant. Il planta son épée dans la jambe d’un blessé étendu et attrapa un Friedrich à moitié scalpé. L’officier grogna de douleur lorsque le bras du vampire lui emprisonna le torse et les bras et que tirant sur la peau décollée de son crane il lui fit basculer la tête sur le côté exposant sa jugulaire à la lamiane.


-Vos désirs sont mes devoirs. Ma dame.


Sous le nez de la jeune fille, la chaude veine du cou battait au même rythme que son cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clodhbert de Rouergue

Clodhbert de Rouergue

Messages : 198
Date d'inscription : 10/03/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptyVen 26 Juil - 19:27

Spoiler:
 

Clodhbert se trouvait sur la route avec Geoffrey l'écuyer du seigneur Moissat.
Grâce à ses connaissances de région ils avaient put éviter les zones à risques mais malheureusement il ne leur avait pas été permis d'en apprendre plus sur ceux qui venaient pour raquetter la region.
Ils étaient donc parvenu à revenir chez le seigneur Alban sans faire de mauvaise rencontre.
On ouvrit au chevalier qui put faire son rapport avec des auditeurs particulièrement attentif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabel

Ysabel

Messages : 100
Date d'inscription : 13/07/2016

Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête EmptyMer 14 Aoû - 13:46

-Je...

Devant le charnier et le massacre qu'elle a ordonnée, Ysabel n'a plus de regard que pour le corps que le vampire tient offert devant elle. Ce corps dont elle sent la vie sourdre lentement, le sang battre encore, chaud, vivant, et tentant, terriblement tentant... Tout son être hurle, possédé par une soif de sang aussi terrible qu'inhumaine.

-ça suffit ! C'est assez !

Détournant son regard du cadavre et du vampire, Ysabel titube dans les ténèbres en s'éloignant du vampire.

-Laisse moi maintenant ! Laisse moi ! Va t'en !

Le vampire se dissipe comme une ombre, créature de la nuit devenant la nuit elle même, disparu comme s'il n'avait jamais été la, mais laissant derrière lui un carnage sans mesures, et une Ysabel qui s'empresse de vomir la bile qui emplit son estomac contracté par la soif...

Le reste de la nuit n'est qu'un voile douloureux pour la vampire, torturé par sa soif de sang tout autant que par une horrible cuplabilité. La fouille des corps épars à la recherche des documents qu'un officier servant d'émissaire portera forcément, la vaine tentative d'entasser les corps pour y mettre le feu, et enfin le retour sur les traces de rouergue et de son écuyer...


HRP: test de soif de sang=7 réussi mais -1 a tous les tests.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Fait de la Quête Empty
MessageSujet: Re: Fait de la Quête   Fait de la Quête Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Fait de la Quête
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Errer fait réfléchir [Eris]
» La goutte d'eau qui fait déborder le vase (pour qui veut)
» L'alcool fait presque le bonheur (pv Raphaël ) - TERMINE
» Ça fait quoi, 6 ans ? (PV Cornelya)
» Pour les frères tombés, wesh... On fait quoi pour eux?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dxun, sur les frontières :: Jeu Warhammer :: [Warhammer] Dans les marches :: Aventures secondaires-
Sauter vers: